Construction de la grande propriété viticole
EAN13
9782351561515
ISBN
978-2-35156-151-5
Éditeur
Féret
Date de publication
Collection
Histoire du vin
Nombre de pages
256
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
435 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Construction de la grande propriété viticole

Féret

Histoire du vin

Offres

  • Vendu par Librairie Athenaeum
    44.50
Ce livre a pour objectif principal de s'interroger sur le rôle des élites dans la mise en place de la grande propriété viticole en France mais aussi en Europe du XVIe siècle au XXe siècle. Il cherche donc à établir des comparaisons dans le temps et dans l'espace avec comme problématique essentielle : qu'est-ce qu'une grande propriété viticole? Comment s'est-elle constituée?

Dans un premier temps, il examine les modes d'investissements et les mécanismes de regroupement des terres., Il souligne l'importance et la diversité du patrimoine viticole en fonction des régions et des différents États européens. Il s'interroge sur la place du statut juridique de la terre dans la constitution des domaines ainsi que sur les motivations des élites possédantes.
Dans un second temps, le livre se consacre au rôle des grands propriétaires viticoles dans l'émergence de la qualité, à leurs modes de gestion des domaines et à leur détermination à moderniser et à innover pour faire fructifier le patrimoine. II pose la question de l'existence ou non de modèles de fonctionnement.

Dans un troisième temps, le livre constate l'importance pour les élites de la transmission du patrimoine foncier et productif. Puis, il souligne la place des crises dans la régénération ou la disparition des domaines viticoles en mettant en évidence l'apparition de nouvelles dynamiques susceptibles de transformer à nouveau les grandes propriétés.

Marguerite Figeac-Monthus, professeur d'histoire moderne à l'université de Bordeaux et membre du Centre d'études des Mondes moderne et contemporain (CEMMC). Après une thèse sur les Lur Saluces d'Yquem publiée par les Éditions Mollat (2000), elle est l'auteur de plusieurs articles et a organisé plusieurs colloques sur le vin.

Stéphanie Lachau4 maître de conférences à l'université de Bordeaux-Montaigne et membre du Centre dtudes des Mondes moderne et contemporain (CEMLvIC). Après une thèse sur le Sauternais moderne pu buée par la Fédération historique du Sud-Ouest (2012), elle est l'auteur de plusieurs articles et a organisé plusieurs colloques sur le vin.
S'identifier pour envoyer des commentaires.