Bordeaux connection, Une enquête haletante au coeur de la mafia des grands crus
  •  
EAN13
9782754066150
ISBN
978-2-7540-6615-0
Éditeur
First
Date de publication
Collection
First Document (Document)
Nombre de pages
300
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
402 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bordeaux connection

Une enquête haletante au coeur de la mafia des grands crus

De

First

First Document

Indisponible

Autre version disponible

«Bordeaux». Le mot en impose sur une table. Mais sur l'échiquier de la globalisation économique, l'influence de cette bouteille de 75 cl va dorénavant bien au-delà de son goût consensuel. Une véritable caste s'est emparée des joyaux de ce patrimoine pour les faire fructifier, souvent bien au-delà du raisonnable.
Aujourd'hui, les 200 grands crus bordelais qui comptent se sont transformés en autant de marques de luxe, écoulés à prix d'or auprès de l'élite de la mondialisation. Pour des bouteilles coûtant 20 ou 30 euros pièce à produire, décupler le prix à la vente représente une source de rentabilité unique au monde. Mais n'est pas Pétrus, Lafite, Margaux, Yquem ou Latour qui veut. En s'affranchissant de la réalité économique pour multiplier leurs gains, les nouveaux industriels propriétaires des grands crus, ces nouvelles 200 familles, dilapident un trésor national par-delà nos frontières, dans les pays qui produisent des milliardaires, la Chine en tête.

Bordeaux Connection dévoile pour la première fois au grand public ce système des grands crus vu de l'intérieur. Depuis les secrets de fabrication d'une bouteille à Bordeaux jusqu'aux mystérieuses transactions opérées en Asie, en passant par toutes les questions qui fâchent : classements inadaptés; culture bio inexistante inféodation à un «goût mondial»; rupture avec un public d'amateurs français; impuissance devant la contrefaçon, etc.

Dans cet univers aussi feutré qu'impitoyable, qui tranche singulièrement avec la pauvreté des «petits bordeaux », le temps de l'autocritique n'est-il pas venu?


Benoist Simmat, né en 1973, est journaliste économique, spécialiste de l'économie du vin. Ancien reporter au Nouvel Économiste et au Journal du Dimanche, il est devenu journaliste indépendant, ayant collaboré avec des titres majeurs de la presse nationale comme L'Express, Libération, Management ou L'Optimum. Auteur ou scénariste d'une vingtaine de titres, il a notamment coécrit In Vino Satanas (Albin Michel, 2008) ou La Guerre des vins (Flammarion, 2012), et lancé une série à succès de bandes dessinées enquêtes sur les coulisses des grandes étiquettes, dont Robert Parker, les sept péchés capiteux (12Bis, 2010) ou La Romande contée (Vent d'Ouest, 2014).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Benoist Simmat