icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
EAN13
9782804702779
ISBN
978-2-8047-0277-9
Éditeur
Mardaga
Date de publication
Collection
Santé en soi
Nombre de pages
192
Dimensions
21 x 14,1 x 1,4 cm
Poids
248 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'alcoolisme est-il une fatalité ?

Comprendre et inverser une spirale infernale

Mardaga

Santé en soi

Offres

Autre version disponible

L'ouvrage s'adresse aussi bien aux personnes qui présentent une dépendance à l'alcool qu'à leur entourage (famille, amis, collègues, voisins...).
Les logiques de la spirale
L'auteur explique en termes simples les logiques biologiques, affectives, neurologiques et sociales qui peuvent conduire une personne à s'enfoncer graduellement dans la spirale de la consommation alcoolique. Au coeur de l'affection, il existe souvent une difficulté dans le lien social, dont la seule issue trouvée par la personne est le recours à la boisson. Au-delà de cette sensibilité de départ, l'alcool imprime une marque qui a naturellement tendance à aggraver la situation, en la compliquant d'effets sur l'humeur, sur les processus de pensée et sur le rapport aux autres. Par ailleurs, la consommation rend la personne incapable de trouver par elle-même des solutions à ses propres difficultés.
Usage problématique ou dépendance
L'ouvrage insiste sur l'importance d'établir une gradation entre les personnes qui présentent un usage problématique ou à risque de l'alcool (dont l'évolution peut être améliorée par de simples conseils préventifs sur leur consommation) et celles qui ont développé une véritable dépendance (qui nécessitent un accompagnement plus conséquent.) Cette distinction entre les différentes catégories d'alcoolisme permet de sortir d'une vision pessimiste de la problématique. En effet, même parmi les cas sévères, il est possible d'obtenir une proportion élevée de succès thérapeutiques.
Inverser la spirale
L'ouvrage entend permettre aux patients alcooliques et à leurs familles d'inverser la spirale infernale de l'alcool. Il explique comment soutenir les aptitudes propres des patients à répondre aux défis qui se posent à eux sans passer par leur recours « habituel » à l'alcool dont ils auront compris les logiques délétères.
S'identifier pour envoyer des commentaires.