12°5 : des raisins et des hommes, Premier mook semestriel naturellement dédié au vin
, 1
  •  
EAN13
9791092254181
ISBN
979-1-09-225418-1
Éditeur
THERMOSTAT 6
Date de publication
Collection
180°C : des recettes et des hommes (1)
Séries
12°5 : des raisins et des hommes (1)
Dimensions
28 x 21 x 1 cm
Poids
722 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

12°5 : des raisins et des hommes

Premier mook semestriel naturellement dédié au vin

1

Thermostat 6

180°C : des recettes et des hommes

Offres

L’édito de Philippe Toinard

Les études se suivent et leurs résultats se confirment, les Français aspirent à manger mieux en privilégiant les produits sains. Les scandales alimentaires récents ne sont évidemment pas étrangers à cette exigence de naturalité.

Qu’en est-il pour les vins ? Pas ou peu d’études sur le comportement et les attentes des Français mais, dans les vignes, les choses changent. Les vins « naturels » connaissent un succès grandissant auprès des consommateurs, quant au vignoble bio, il représente désormais, en superficie, 9,1 % du vignoble français. Des chiffres en constante progression que l’on doit à des hommes et à des femmes qui ont décidé de ne pas ou de ne plus adhérer à un système conventionnel globalement irrespectueux de l’environnement et par conséquent du consommateur.

Après avoir défendu, le bien manger via 180 °C, première revue culinaire indépendante, les éditions Thermostat 6 ont donc décidé de défendre le bien boire : le jajazine 12°5 devient le porte-drapeau de ce monde viticole en pleine mutation. Notre vocation n’est pas de taper sur la viticulture conventionnelle ni de systématiquement encenser la dissidence parce qu’au final, quel que soit le mode de culture choisi, il y a, dans les verres ou dans les carafes, du bon et du mauvais, voire du très bon et du très mauvais.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, dans un univers où les titres de presse spécialisés en vin ne s’adressent qu’à des amateurs éclairés qui savent ce qu’est un arôme empyreumatique, c’est de parler des Hommes – car ce sont bien eux – qui, en partie, font le contenu du flacon. En toute indépendance, parfois simplement après avoir bu une gorgée d’une de leurs cuvées, nous sommes allés à la rencontre de ces nouveaux vignerons qui ont décidé, pour votre bien-être, de sortir du rang. Ils ont 30, 40, 60 ans ou plus et sont opposés depuis deux, dix ou vingt ans aux méthodes de viticulture et de vinification industrielles. Les écouter, c’est comprendre qu’une autre viticulture est possible, qu’elle ne date pas d’hier, qu’elle n’est pas un effet de mode et qu’il est important, à leurs yeux, de proposer aux consommateurs une alternative avec des vins sains, des vins propres, des vins singuliers. Nous aurions pu nous contenter de présenter uniquement ces hommes et ces femmes tant il y a matière, notamment dans la jeune génération, mais le vin ne se résume pas à des rencontres. C’est aussi un univers qui englobe à la fois des chansons à boire, des livres à feuilleter, des recettes à déguster, des lieux inédits à découvrir, des nouvelles à savourer, des coups de gueule à écouter et des métiers à découvrir. Et, sans vouloir vous pousser à la consommation, nous vous soumettrions volontiers l’idée de lire ce premier opus avec à portée de main, un verre, un tire-bouchon et une bouteille. En revanche, si vous sortez des cacahuètes… On ne cautionne pas.

Philippe Toinard, Rédacteur en chef de 12°5.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
5 octobre 2016

L'équipe de la revue 180°C lance le premier mook semestriel dédié au vin. 12°5, LE MANIFESTE Défendre une viticulture responsable Dénicher des vignerons qui sortent du rang Découvrir des appellations méconnues Dénoncer les mauvaises pratiques Dépister des bonnes quilles Dézinguer ...

Lire la suite

Dossiers relatifs