Librairie Athenaeum Beaune -.

http://www.athenaeum.com/

Créé en 1989, face aux Hospices de Beaune, au coeur de la ville, l'Athenaeum de la Vigne et du Vin est un espace pluriculturel de 1 200 m2 dédié au vin et à la gastronomie. Site unique, c'est une des plus grandes librairies de Bourgogne et la référence absolue pour tous les amateurs de vins. Livres, cartes des vignobles, objets au service du vin, grands vins de Bourgogne: c'est le carrefour des passions entre caves et arts de la table, entre humour et humeurs...

Dernier commentaire

Anouar Benmalek

Emmanuelle Collas

20,00
17 septembre 2021

Conseillé par Yann

Happé dès les premiers mots par un style percutant, je me suis d'abord
demandé où j'avais atterri en découvrant un personnage quasi "monty-pythesque" devenir, pour des raisons que je garde volontairement floues, le souffre-douleur puis la mascotte d'un petit village à la population peu recommandable. Entre
deux lancers de pierres et le double de quolibets, l'auteur nous sert une ironie jubilatoire qui, loin de dénaturer un sujet quand même grave, permet surtout de mieux mettre en lumière la si tenace absurdité humaine. Et il faut dire qu'il y a matière... surtout que ce qui est pointé du doigt touche encore, hélas, à notre époque :
terrorisme religieux, cruauté gratuite, obscurantisme, misogynie systématique entre autres
joyeusetés... Un tableau pareil à du Soulage imprégné de charbon et de suie en somme.
Et pourtant. Pourtant au milieu des ruines et des fusils d'assauts, des drones et des charniers,
quelques rais de lumières viennent tromper l'horreur par l'entremise d'êtres cabossés encore capables
d'amour et d'espoir. C'est poignant. C'est terrible. C'est la réalité de peuples qui savent, eux,
ce que sont l'abolition des libertés et la violence de la dictature, la réalité de peuples face auxquels, au regard de l'actualité, on ne peut s'empêcher de se sentir tout petit et médiocre. De fait, je suis ressorti de ce livre avec l'envie furieuse non pas d'éradiquer mes prochains à coups de marteaux mais plutôt avec à cœur de leur offrir un peu de tendresse en usant de fleurs, de chocolat voire des câlins
(même si les geste barrières, tout ça tout ça...) histoire de redorer à ma modeste mesure le blason peu
reluisant de notre humanité... Mais en bon velléitaire j'ai préféré me rabattre sur le conseil de bons livres,
d'où les lignes que vous êtes en train de lire sur ce petit miracle de la rentrée littéraire. Yann

Dernier ajout à des listes