icone du menu burger icone de fermeture du menu burger

Laetitia .

par (Libraire)
1 septembre 2021

Du voyage, de la musique, de la danse, du rêve, de la beauté et de l'amour : vous trouverez tout cela et bien plus dans ce magnifique premier roman !

Anton Torvath est fils du vent, tzigane, et il grandit au sein d'un cirque, la kumpanji. Une légende vient accompagner sa naissance : un grand destin de dresseur de chevaux lui est promis. Il grandit au fil des voyages, et du cirque. Mais l'Histoire les rattrape et ils se trouvent vite assignés à résidence, puis déportés. Anton côtoie la mort de près et surmonte le deuil et la maladie grâce à la force des contes tziganes, de l'amitié, et de son savoir. Sa vie est précieuse et son destin écrit. Tous ceux qui le rencontrent le savent, le sentent : il est attendu à Jaisalmer...

par (Libraire)
1 septembre 2021

"Cela faisait huit ans que j'avais officiellement disparu. Enfin, à ma connaissance."

Tomas Orilla a fui l'Argentine en 1976, période trouble en Amérique Latine. Après un détour à Rome, il s'installe à New-York et vit sous le nom de Thomas Shore. Dix ans plus tard, le passé le rappelle dans son pays natal : Pichuca, la mère d'Isabela, son premier amour, est aux portes de la mort et le demande à son chevet. Dès lors, il va se retrouver plongé dans ce passé qu'il a tenté de fuir et d'oublier. Accompagné du Colonel, Virgile argentin et contemporain, Tomas Orilla va descendre dans l'enfer de sa mémoire. Il devra se confronter aux choix qu'il a dû faire, aux personnes qu'il a aidées ou trahies, aux fantômes du passé et à ceux bien présents.
Radiographie de l'Argentine et de ses périodes troublées, Hadès, Argentine est un premier roman remarquable. Il pose la question de la survie en temps de dictature et interroge sur la force de vie qui peut être à la fois mère de violence et d'amour.

L'Iconoclaste

19,00
par (Libraire)
1 septembre 2021

Malgré les 13 ans qui les séparent de leur première rencontre, la narratrice est toujours aussi amoureuse de son mari... folle amoureuse. Nous suivons leur quotidien le temps d'une semaine. Jour après jour, la vie est rythmée par les sensations de la narratrice, ses joies, ses douleurs, mais surtout par les stratagèmes et les punitions qu'elle met en place pour essayer de garder la flamme intacte.
Déjanté, drôle, Mon mari interroge la notion de couple et met à mal les clichés. Ce couple complètement à part, presque malsain donne lieu à de nombreux passages très savoureux. Et une fois le livre refermé, nous sommes presque tentés de penser qu'il s'agit là d'une belle histoire d'amour...

Claudine DUMONT

Le Mot et le reste

24,00
par (Libraire)
1 septembre 2021

Un livre captivant et surprenant

Camille est insomniaque. Elle est passée entre les mains de tous les spécialistes possibles, tous, sauf un : Gabriel, le frère de sa belle-sœur, ancien spécialiste du sommeil. Afin de pouvoir renouer avec sa nièce, seule pierre d'ancrage dans sa vie, Camille va devoir consulter cet inconnu. Ses rêves, la réalité et le passé se déroulent et se dénouent sous nos yeux d'avides lecteurs...
Nos perceptions sont interrogées, les bases de la réalité vacillent, mais une chose est sûre : une fois bien installés dans la tête de Camille, nous n'avons plus envie de lâcher le livre !

L'intrusive est un roman surprenant qui nous captive dès le premier paragraphe. La langue est vive et incisive. L'autrice joue avec nous et nous nous laissons mener avec plaisir.

Claudine Dumont, autrice Québecoise, est à découvrir d'urgence !

Les Éditions Noir sur Blanc

24,00
par (Libraire)
23 août 2021

Une plongée poétique et historique dans une Russie sauvage

Gnadenthal, petit village installé sur les rives droites de la Volga, abrite une communauté d'Allemands venus s'installer en Russie au XVIIIè siècle, à la demande de l'Impératrice Catherine II.
En 1920, Bach, personnage central de ce roman, est un instituteur érudit, respecté pour sa fonction et son savoir. Cependant, un jour, il est enlevé et mené de force sur la rive gauche sauvage, considérée comme maudite. Là, il fait la rencontre d'un riche Allemand, Udo-Grimm, qui lui fait une étrange proposition : apprendre le Haut-Allemand à sa fille Klara (sans jamais la regarder), dans l'optique de partir la marier dans le pays natal. Une romance naît entre Bach et Klara et ils s'installent en marge de la communauté. Par ce choix, Bach scelle son destin et se place comme témoin indirect, mais perspicace, des maux de l'Histoire.

Dans ce deuxième roman au souffle romanesque remarquable, Gouzel Iakhina nous transporte une fois de plus dans la nature sauvage et impartiale de la Russie. En suivant Bach et sa famille sur plusieurs décennies, nous découvrons un passé méconnu de la Russie et de l'Allemagne. Grand roman sur la relation filiale, l'adoption, la nature, et le détachement, Les enfants de la Volga saura vous conquérir avec toute sa poésie et sa philosophie.