Beaune 1er Cru Les Perrieres 2007
Millésime
2007
Type
Vin Rouge
Appellation
Beaune 1er Cru
Producteur
de Montille
Catégorie
Premier Cru
Région viticole
Côte de Beaune
Climat
Les Perrières
Contenance
75 cl
Cépage
Pinot Noir
EAN13
2000040734512

Beaune 1er Cru Les Perrieres 2007

Vin Rouge Pinot Noir Bourgogne Côte de Beaune

De Montille

Indisponible
Le terroir :

Si la côte de Beaune se prête remarquablement bien à la culture des deux grands cépages bourguignons (le chardonnay et le pinot noir), Beaune privilégie les vins rouges avec 363 hectares de pinot noir (dont 281 en 1er Cru) sur les 410 hectares que compte l'appellation. Il faut se souvenir que les vins de Beaune étaient au début du XXème siècle aussi cotés que ceux de Volnay, Pommard ou Corton et ce n'est pas un hasard

Le terme de "Perrières" renvoie aux anciennes carrières qui ont longtemps avoisinées le vignoble. À l'inverse du Beaune "les Sizies", "les Perrières" sont plantées sur un terrain marneux et très calcaire, en haut de coteau (près du lieu-dit "les Fèves"). Les vignes du Domaine de Montille ne représentent que 0,64 hectare; elles livrent un vin profond et structuré.

Le domaine :

Le Domaine de Montille est installé à Volnay depuis le milieu du 18ème siècle. Il exploite un vignoble d'une vingtaine d'hectares essentiellement en Premiers et Grands Crus en Côtes de Beaune et de Nuits. Alix et Etienne de Montille assurent depuis 2002 la direction et vinification au Domaine en apportant leur pierre à l'édifice tout en restant fidèle la vision de leur père, Hubert de Montille.

Le domaine de Montille n'a jamais désherbé, il a abandonné les engrais chimiques en 1985 grâce à l'usage des composts organiques. Il pratique la culture biologique depuis 1995 et est entré depuis 2010 dans un processus de certification Ecocert . Dès 2005 la biodynamie est venue compléter ces pratiques respectueuses des sols et du vivant.

Notes de dégustation :

Pour nous qui aimons les vins frais et toniques avec des degrés d'alcool bas et des bonnes acidités, une maturité aromatique et phénolique aboutie, nous attendions ce millésime depuis longtemps ! Les mois chauds et secs d'avril et mai laissait augurer des vendanges très précoces, fin août, mais le temps change, fraîcheur et pluie s'installent et perdurent durant l'été. Il nous faut alors repousser la date de vendanges, car c'était, comme souvent, une des clefs de la réussite du millésime et il ne fallait pas se précipiter. Nous avons commencé la toute fin d'août avec les rouges, interrompu pendant quelques jours et repris avec les blancs.

Les rouges expriment des nez très frais, vibrants aux arômes de fruits rouges (framboise /groseille) avec aussi des notes florales. Nous avons fait le choix de laisser beaucoup de vendanges entières (entre 50 et 100% sur les crus), car la qualité de la matière première était là ; les bouches sont pleines, charnues et généreuses. On retrouve l'intensité vibratoire du nez ; les tannins sont fins, soyeux, intégrés au fruit, ils donnent une sensation d'équilibre et de fraîcheur qui persiste jusqu'à une finale très minérale.
2007 représente tout ce nous aimons dans les grands vins blancs : de la grâce, une minéralité exacerbée et beaucoup de retenue.

Note de dégustation d'Allen MEADOWS’ – BURGHOUND
(35% stems). Classic ruby. This also displays a very high-toned nose of raspberry, cranberry, minerality and a hint of iron-infused earth that is also picked up by the clean, bright and beautifully delineated middle weight flavors where the minerality of the nose is more obvious on the long and tension-filled finish. 2012+

Température de dégustation :

15 à 16 °C

S'identifier pour envoyer des commentaires.